Voie d’eau

  • Un accès au fleuve est un gage de développement pour l'avenir.
    Car le transport par la route montre aujourd'hui ses limites.
    Avec HUBLET, redécouvrez les qualités du transport fluvial.

    L'utilisation de la voie d’eau pour les flux importants de matériaux entrants et sortants du site de Floreffe est devenu une priorité stratégique.

    Eviter les problèmes de l’enclave des chantiers urbain lorsqu’ils sont près de la voie d’eau.

    Au départ du site, l'acheminement d'importants chantiers situés en zone urbaine permet non seulement une augmentation du confort pour les riverains mais aussi une diminution des frais de transport, notamment grâce à la réduction du charroi et la diminution des camions en centre-ville.

    Ce fut récemment le cas dans le cadre des travaux d'égouttage de la zone historique du Vieux Namur, tant pour l'alimentation en matériaux que pour l'évacuation des déblais.

  •  
  • En 2013, un gros investissement est prévu sur le site de Floreffe, situé en bord de Sambre. Un quai de déchargement entièrement équipé permettra de mieux exploiter encore les potentialités d'accès à la voie d’eau et d'en faire profiter nos clients.

    10 000 tonnes de terres transportées par voie d’eau représentent approximativement 10 trajets par bateaux. Ce même tonnage aurait représenté par transport terrestre quelques 500 camions, c’est-à-dire l’équivalent d’une file de plus de 28 Km de longueur....

    Un chiffre éloquent mais révélateur qui prouve l'intérêt de redynamiser le trafic fluvial dans le cadre de chantiers situés à proximité des fleuves et des canaux.

  •